Retour à l'accueil

Guide de l'autoconstruction

Sommaire du suppélement
maison en bois

Les autres guides  :

La plomberie en PER

Construire : coûts et démarches

 

la construction en ossature bois

le supplément
ossature-bois

La maison à ossature bois

offert gratuitement avec
le Guide de l'autoconstruction

Les raisons pour construire en bois

Le budget ?

Soyons clairs dès le début : choisir la maison en bois en autoconstruction pour des raisons de budget n’est pas forcément
une bonne idée. Les seules conditions pour que cela représente de réelles économies sont :
• construire une maison à ossature bois,
• construire avec des matériaux pas toujours très écologiques et donc, malheureusement, en perdant une bonne partie de l’intérêt de construire en bois,
en construisant tout soi-même, y compris l’ossature, au lieu de commander un kit à un fabricant pour le hors d’eau-hors d’air.

En effet le moindre kit pour une maison en bois de 110 à 120 m2 basique coûte dans les 60 000 euros. Et il ne comprend ni le soubassement (fondations et dalle), ni l’assainissement, ni l’isolation (cela dépend des cas, selon les fournisseurs), ni la couverture, ni la plomberie et les appareils sanitaires, ni l’électricité, ni le système de chauffage. Il faut également rajouter les taxes, les outils et les raccordements (EDF, eau, Télécom et gaz). Ce qui amène vite à dépasser les 100 000 euros.

A surface égale et pour un plan basique, une maison en parpaings ou même en briques monomurs en autoconstruction complète peut coûter entre un tiers et la moitié en moins !

La maison en bois : une construction plus rapide ?

Il y a maison en bois et maison en bois. Certaines sont réalisées en bois massif (principe des madriers empilés ou des poteaux-poutres), d’autres reposent sur une structure de bois de faible section (MOB : maison à ossature bois). Ces principes diffèrent radicalement, tant en termes de coût, que de facilité et de rapidité de mise en œuvre ou de qualités écologiques et esthétiques. Le choix dépend de ce que l’on privilégie.

Si ce sont la simplicité et la rapidité de mise en œuvre qui priment, il faut choisir la solution MOB ou la maison en madriers. Le hors d’eau-hors d’air peut en effet être atteint en quelques semaines, voire quelques jours, selon la taille de la maison, le nombre de personnes sur le chantier et le fait qu’il s’agit d’un chantier à plein temps ou réalisé le soir et pendant les weekends.

Construire en bois : écologique et esthétique

Si ce sont les côtés écologiques ou esthétiques qui ont pour vous de l’importance, les madriers ou les poteaux-poutres sont préférables, puisque le bois reste visible dans la construction terminée, sous forme de murs massifs, de charpente et/ou de structure apparente. Comme le bois massif est cher et qu’il est un peu aberrant d’utiliser des matériaux non écologiques dans de telles constructions, même pour le remplissage des murs de l’option poteaux-poutres, il faut accepter l’idée que le budget sera plus conséquent.

Le guide de l’autoconstruction
et la construction en bois

Le fait de construire sa maison en bois ne change pas fondamentalement les premières étapes du projet de construction et de sa mise en œuvre, telles que nous les décrivons jusqu’au chapitre 10 inclus du Guide de l’autoconstruction. La différence essentielle commence au moment de la construction des murs. Le supplément spécial “Maison en bois” remplace donc les chapitres 11 à 14 pour les autoconstructeurs concernés. Le supplément spécial est gratuit. Il est envoyé automatiquement avec l'achat du Guide de l'autoconstruction.